Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Sciences et technologies


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





Catalogue

  • 18E/19E SIECLES > Collection RÉVOLUTIONS ET ROMANTISMES > 2011

    Révolutions au 19e siècle

    Violence et identité

    Numéro 17

    Auteur : Ouvrage Collectif

    Sous la direction de François Marotin

    La chute des Capétiens, la plus vieille dynastie européenne assise sur le trône huit siècles durant, a été vécue comme un bouleversement inimaginable en France et en Europe. La décapitation du couple royal, symbole sanglant et irréversible de l’avènement du nouveau régime, vingt années de guerres révolutionnaires et impériales, sans oublier la Terreur, la Vendée, les Chouanneries, les complots réprimés dans le sang, ont mis la violence au cœur des représentations de la vie politique et sociale. La République, l’Empire affirment leur identité dans la violence des armes, mais peut-être plus profondément encore dans la violence d’idées qui, trop longtemps contenues, s’imposent au monde envers et contre tout. La violence, ce n’est plus comme auparavant la guerre. Désormais, c’est l’accoucheuse de l’histoire.

    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-484-0

    ISBN PDF : 978-2-84516-485-7

    ISBN EPUB :

    Nombre de pages : 266

    19 € (papier), 12,50 € (pdf)

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande