Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Revues électroniques
Sciences et technologies
Actualité et société
Textes et images


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





Nouveauté

  • HISTOIRE CONTEMPORAINE > Hors collection > 18 novembre 2021

    Nous sommes ici pour mourir

    L'itinéraire d'Arlette Lévy-Andersen, rescapée d'Auschwitz

    Auteur : Thomas Kvist Christiansen

    Traduit et édité par Fabrice Boyer

    Thomas Kvist Christiansen décrit dans cet ouvrage la trajectoire singulière d’Arlette Lévy-Andersen, française qui prit conscience de sa judéité à l’occasion des sinistres lois antisémites du gouvernement de Pétain. Rejoignant un père parti clandestinement se réfugier en zone libre, la jeune fille de 18 ans, titulaire du baccalauréat, s'inscrivit à l’université de Clermont-Ferrand, pour y suivre des études d’anglais. Là, elle fut arrêtée le 25 novembre 1943, à l’occasion de la plus grande rafle jamais perpétrée dans le milieu universitaire français et conçue pour briser les réseaux de résistance au sein de l’université de Strasbourg repliée en Auvergne. Détenue à la caserne du 92e Régiment d’infanterie de la ville, puis à Drancy, elle fut déportée à Auschwitz- Birkenau en janvier 1944 et supporta l’enfer des camps d’extermination. Elle en fut marquée à tout jamais. Ce témoignage dévoile trois histoires : le parcours d’une jeune femme dans une France qui, progressivement, ne veut plus d’elle ; le vécu d’une étudiante d’une université double frappée en son cœur à la fin 1943 ; le sort d’une déportée animée, malgré tout, par l'espérance et une farouche volonté de vivre.
    Thomas Kvist Christiansen raconte comment Arlette Lévy-Andersen réussit à survivre à cette terrible épreuve, à s’accomplir personnellement et professionnellement au Danemark et pourquoi elle décida de témoigner auprès des Danois, après des décennies de silence sur sa déportation. Arlette Lévy-Andersen, une des dernières survivantes de la Shoah, nous offre une leçon de courage et d’humanisme à transmettre aux générations futures.

    Thomas Kvist Christiansen est journaliste-photographe et le réalisateur du film Arlette, une histoire que nous ne devons jamais oublier (2017) présenté au festival du film « Traces de Vies » à Clermont Ferrand en 2018. Il a travaillé ces dernières années à la documentation de la vie et de l’histoire d’Arlette Lévy-Andersen, et notamment sur son travail de mémoire durant les 30 ans dernières années pour que le monde sache et n’oublie pas le drame de la Shoah.

    Diplômé de l'Ecole des chartes et de l'ENSSIB, Fabrice Boyer est directeur de la bibliothèque du site universitaire Clermont Auvergne. Il s'était déjà intéressé au genre de la biographie, en publiant en 2002 un ouvrage au CTHS sur un homme politique du XIXe siècle, Martignac. Il récidive ici, avec cette traduction du danois.

    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-999-9

    ISBN PDF : PDF indisponible.

    ISBN EPUB : ePub indisponible.

    Nombre de pages : 248

    35 €

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande