Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Revues électroniques
Sciences et technologies
Actualité et société
Textes et images


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





Nouveauté

  • ETUDES DIACHRONIQUES > Collection VOLCANIQUES > septembre 2021

    Les nouveaux territoires diocésains

    De l’époque médiévale à nos jours

    Auteur : Ouvrage Collectif

    Sous la direction de Vincent Flauraud et Stéphane Gomis

    En juillet et août 1317, le pape Jean XXII instaure dix-sept nouveaux diocèses dans le royaume de France, dont celui de Saint-Flour, détaché de celui de Clermont. Pour autant, les frontières du diocèse qui porte aujourd’hui ce nom ne sont que pour partie les héritières de celles du XIVe siècle. Les reconfigurations révolutionnaire et concordataire engagées à l’échelle du pays ont redessiné à leur tour la géographie ecclésiastique en s’appuyant sur les circonscriptions départementales. Ainsi, la fréquente continuité de sièges épiscopaux ne signifie pas forcément une permanence des territoires. Dans l’analyse de l’espace diocésain, l’étude de la territorialisation en tant que telle est un gain récent, qui a déjà conduit à remettre en cause l’idée qu’il n’y aurait eu là, au Moyen Âge, que la prolongation d’entités héritées de l’Antiquité. Leur remodelage se poursuit encore au-delà. La réflexion a porté ici sur les dynamiques à l’œuvre dans les phases transitoires où des diocèses sont créés, redécoupés, absorbés ou disloqués : les modalités de ces construction et reconfiguration territoriales ; les pratiques socio-spatiales qui nourrissent une identité à établir ou à reconfigurer dans une temporalité plus longue.

    Vincent Flauraud est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Clermont Auvergne, chercheur au Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC), spécialiste d’histoire socio-culturelle du fait religieux.

    Stéphane Gomis est professeur d’histoire moderne à l’université Clermont Auvergne, chercheur au Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC), spécialiste d’histoire culturelle et religieuse. Il coordonne l’Atlas historique consacré à l’Auvergne, au Bourbonnais et au Velay.


    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-984-5

    ISBN PDF : 978-2-84516-985-2

    ISBN EPUB : 978-2-84516-986-9

    Nombre de pages : 288

    20 € (papier), 13 € (EPUB/PDF)

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande