Méditations poétiques (1820) aux Mémoires inédits (1870), en passant par Les Confidences, " />



Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Revues électroniques
Sciences et technologies
Actualité et société
Textes et images


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





Catalogue

  • CORRESPONDANCES/BIO/TEMOIGNAGES > Collection ÉCRITURES DE L’INTIME > 2009

    Lamartine : autobiographie, Mémoires, fiction de soi

    Numéro 18

    Auteur : Ouvrage Collectif

    Sous la direction de Nicolas Courtinat

    Des « premières » Méditations poétiques (1820) aux Mémoires inédits (1870), en passant par Les Confidences, Raphaël, les Nouvelles Confidences, les Mémoires politiques, le caractère autobiographique de l’œuvre de Lamartine, qu’il s’agisse de vers ou de prose, est constant. L’on peut même affirmer sans exagération que toute l’œuvre de Lamartine est une œuvre personnelle, au sens où le moi s’y exprime partout, plus ou moins spontanément ou directement. Le présent ouvrage, qui rassemble dix contributions dues à des chercheurs spécialistes de Lamartine et, plus généralement, de la littérature française du 19e siècle, cherche à rendre compte des diverses formes que prend chez cet auteur « l’écriture de soi » et à en cerner les problèmes et les enjeux. Des textes célèbres de l’écrivain sont examinés à nouveaux frais, en même temps que sont exploités divers recoins oubliés de son œuvre. Le lecteur retrouvera ici les différentes facettes de l’écrivain et de l’homme d’État (le poète élégiaque des premières années, le voyageur amoureux des paysages italiens, l’acteur-historien de la Révolution de 1848, toujours prompt à donner une image flatteuse de lui-même…). Il découvrira également une véritable enquête, biographique et historique, sur un des auteurs majeurs de l’âge romantique, et qui tente de percer à jour le « vrai » Lamartine, dissimulé sous le masque du personnage public, ou défiguré par une multitude de récits « autobiographiques » nourris, en réalité, de fiction. On souhaite que les études ici réunies stimulent la réflexion du lecteur sur « l’espace de représentation de soi » en littérature, et tout particulièrement au 19e siècle.

    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-418-5

    ISBN PDF : /

    ISBN EPUB :

    Nombre de pages : 166

    24 €

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande