The Advancement of Learning et la galaxie des œuvres manuscrites qui l’entourent, cet ouvrage cherche à expliquer l’émergence de la nouvelle philosophie de la nature de Francis Bacon.
" />



Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Sciences et technologies


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





Catalogue

  • LITTERATURE > Collection CERHAC > mars 2016

    Francis Bacon (1561-1626)

    et l'affirmation d'une nouvelle science en Angleterre

    N° 12

    Auteur : Henri Durel

    En étudiant The Advancement of Learning (1605), anti-encyclopédie qui prône le progrès, et la galaxie des œuvres manuscrites qui l’entourent, cet ouvrage cherche à expliquer l’émergence de la nouvelle philosophie de la nature de Francis Bacon. Quatre causalités principales ont ainsi été dégagées. La première est un amour profond de la Vérité que Bacon manifesta dès avant son adolescence. La seconde est sa formation à la logique d’Aristote à l’université de Cambridge. La troisième est l’expérience de l’empirisme que fit Bacon en fréquentant le botaniste John Gérard, qui l’amena à s’intéresser aussi à la physique, la chimie et la pharmacologie. Enfin, en ayant une connaissance étendue des Bibles latines et anglaises de la Renaissance, Bacon accultura la Bible et y trouva en particulier une justification de la philosophie de la nature au service de l’homme.
    Cette étude remet en question l’interprétation de Bacon qui prédomine en France depuis l’Encyclopédie. Il n’est pas né « au milieu de la nuit la plus profonde », c’est-à-dire dans un milieu (hélas) chrétien dont il se serait enfin dégagé pour parvenir à la lumière de la raison. En fait, il construisit un monde de la raison scientifique à côté de la foi chrétienne, certes autonome, mais avec l’aide intellectuelle et la bénédiction de cette dernière. Pour finir, l’ouvrage aborde les limites de la science baconienne : l’absence de mathématisation et l’utilisation sans issue de l’induction pour définir des concepts.

    Henri Durel, ancien élève de l’École normale supérieure, diplômé d’Oxford et docteur d’État (Paris) et professeur d’anglais émérite à Toulouse 2, est aussi philosophe, latiniste et helléniste de formation. Il a particulièrement étudié l’émergence de la science et ses rapports avec la foi chrétienne dans l’Angleterre de la Renaissance.

    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-706-3

    ISBN PDF : 978-2-84516-722-3

    ISBN EPUB : pas d'ePub disponible.

    Nombre de pages : 268

    15 € (papier), 10 € (PDF)

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande