Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Sciences et technologies
Actualité et société
Textes et images


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





À paraître

  • PHILOSOPHIE > Collection Trajectoires philosophiques > décembre 2019

    Foucault hérétique

    Les Mots et les Choses

    Auteur : Ouvrage Collectif

    Sous la direction de Bertrand Nouailles et Alain Petit

    Les Mots et les Choses est l’ouvrage de Foucault dans lequel il fait jouer à plein les concepts forgés par ses ouvrages antérieurs, Histoire de la folie et La Naissance de la clinique – en tout premier lieu ceux d’épistémè, d’archéologie, de doublet empirico-transcendantal – pour tenter une description nouvelle de l’élaboration des énoncés discursifs au sein des savoirs. Cependant, loin d’être un ouvrage récapitulatif et systématique, il est l’un de ceux où Foucault se propose d’expérimenter sa propre pensée en même temps qu’il explore les effets de savoir produits par les épistémès. Ce à quoi s’attachent les études contenues dans ce volume, c’est d’être attentif, dans le texte foucaldien, aux discontinuités, aux ruptures, aux failles, aux divergences au coeur même d’une pensée qui s’élabore. Qu’y a-t-il dans Les Mots et les Choses qui va mettre en mouvement, déplacer, reconfigurer la pensée de Foucault ? En d’autres termes, si ce livre a pu paraître à beaucoup comme hérétique, peut-être l’est-il aussi dans une certaine mesure pour son auteur lui-même, puisqu’il va produire dans sa propre pensée des effets nouveaux de savoir.

    Bertrand Nouailles, agrégé, docteur en philosophie, enseigne actuellement au lycée Ambroise Brugière à Clermont-Ferrand. Membre associé au PHIER (Philosophies et Rationalités, Université Clermont Auvergne), il est l’auteur de Le monstre, la vie, l’écart. La tératologie d’Étienne et d’Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, éditions Classiques Garnier, 2017.
    Alain Petit a enseigné au département de philosophie de l’Université Clermont Auvergne ; spécialiste de l’histoire de la philosophie antique, il s’est ensuite orienté vers l’étude de la philosophie orientale et de la philosophie comparée. Parallèlement, il a poursuivi des recherches sur la philosophie française contemporaine. Derniers articles parus : « L’invariant introuvable »,
    Socio-anthropologie, 36, 2017, « Catégories de langue, catégories de l’être », Études philosophiques, 3, 2018

    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-894-7

    ISBN PDF : 978-2-84516-895-4

    ISBN EPUB : 978-2-84516-896-1

    Nombre de pages : 236

    18 € (papier), 12 € (EPUB/PDF)

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande