Nos thématiques

Arts de la scène
Géographie
Cultures Antiques
Linguistique
Sciences de l'éducation
Volcans
Informatique / Modélisation
Interdisciplinaire
Sciences et technologies


Espace Auteurs



Informations pratiques



Recherche

Titre, auteur, mot clé...





Catalogue



Nos tutelles





Catalogue

  • CITOYENNETE POLITIQUE > Collection POLITIQUES ET IDENTITÉS > 2009

    Citoyenneté et diversité

    Auteur : Ouvrage Collectif

    Sous la direction de James Cohen et Martine Spensky

    Depuis quelques années, la question de la “diversité” est devenue centrale, aussi bien au niveau de la réflexion théorique qu’à celui des études de cas sur la citoyenneté. Elle se réfère généralement aux différences de genre, de sexualités, aux différences fondées sur l’appartenance “ethno-raciale”, l’origine nationale, ou les pratiques culturelles et/ou religieuses. L’apparition de ce terme dans l’espace public indique que la prise en compte des différences constitue désormais un enjeu dans des contextes socio-politiques très variés. Le terme cache toutefois autant qu’il ne révèle. Il brouille en effet la distinction entre les formes de différence que l’on pourrait appeler “horizontales”, et les différences “verticales” que sont les inégalités. Celles-ci s’en trouvent minimisées, réduites à des problèmes facilement résolus grâce à une “reconnaissance publique de la diversité” qui ne nécessiterait aucune remise en cause du mode de distribution des ressources et/ou du pouvoir. Chacun des onze textes de ce volume – quatre en anglais, sept en français – jette une lumière particulière, non seulement sur le ou les cas nationaux étudiés (France, Grande-Bretagne, États-Unis, Australie, Argentine, Équateur et Bolivie, Algérie) mais aussi sur la question plus générale des rapports complexes entre citoyenneté et “diversité”, compte tenu des “philosophies publiques” qui orientent la mise en forme de la citoyenneté à l’époque contemporaine.

    In the past several years the notion of “diversity” has become central in research, both as a theoretical question and as an object of many case studies. It refers in general to differences of gender and sexualities as well as differences based on ethnic-racial belonging, national origin, and religious and other cultural practices. The fortune of this term in the public sphere is a clear sign that the taking into account of such differences is now an important stake in a wide variety of social and political contexts. However, the term hides as much as it reveals. It obscures the distinction between forms of difference that could be called “horizontal”, and “vertical” ones otherwise known as inequalities. The latter are often minimized and reduced to problems easily resolved through policies of “public recognition of diversity”, but these do not necessarily call into question existing modes of distribution of resources and power. Each of the 11 studies in this volume – four in English and seven in French – sheds a particular light not just on the national case studies, considered alone or in pairs (France, Britain, the US, Australia, Argentina, Ecuador and Bolivia, Algeria), but also on the complex relations between diversity and citizenship, given the range of different “public philosophies” that orient and give form to citizenship in the contemporary era.

    >Accueil
  • photo

    ISBN papier : 978-2-84516-394-2

    ISBN PDF : /

    ISBN EPUB :

    Nombre de pages : 316

    20 €

    Commander en ligne

    >Table des matières

    >Table de presse

    >Bon de commande